+ Menu secondaire

Accueil Flèche Actualités fleche Présence de chenilles de la livrée des forêts

Imprimer cette page

Présence de chenilles de la livrée des forêts

Présence de chenilles de la livrée des forêts

Publié le 8 juin 2017

Nous retrouvons actuellement sur le territoire de Saint-Sauveur une forte présence de chenilles sur les troncs des arbres.  Particulièrement présente sur les chênes, frênes, ormes, cerisiers, trembles, bouleaux, tilleuls, saules, pommiers et pommetiers, la livrée des forêts (insecte indigène de nos forêts) se nourrit des feuilles de ses hôtes.  Ainsi, les chenilles peuvent défolier un arbre en peu de temps, toutefois, l’arbre à la capacité de faire une deuxième repousse de feuilles une fois la chenille transformée en papillon de nuit.

La défoliation complète entraîne rarement la mortalité d’arbres puisque le feuillage repousse rapidement assurant ainsi la photosynthèse essentielle. La défoliation affaiblit cependant les arbres et les rend plus vulnérables aux attaques d'autres ravageurs ou aux agressions comme la sécheresse. C'est pourquoi, nous recommandons de retirer et d’écraser les chenilles qui vous sont accessibles. Il y a aussi possibilité de les déloger avec un puissant jet d’eau. Vous pouvez ensuite enduire le tronc d’un enduit gommant (gelée de pétrole) pour empêcher les chenilles de remonter vers les feuilles.

Normalement, les infestations de la livrée durent 3 saisons et ensuite l’équilibre est rétabli. Ce phénomène naturel est cyclique au Québec se reproduisant à des intervalles de 10 à 12 ans.

Aimez-vous cet article?

Retour à la page précédente