+ Menu secondaire

Accueil Flèche Actualités fleche La ville de Saint-Sauveur et La Compagnie Électrique Lion annoncent la première navette touristique 100% électrique

Imprimer cette page

La ville de Saint-Sauveur et La Compagnie Électrique Lion annoncent la première navette touristique 100% électrique

3 juin 2018 – La Ville de Saint-Sauveur, en collaboration avec la Chambre de commerce et de tourisme de la Vallée de Saint-Sauveur et en présence de représentants de la Compagnie Électrique Lion (Lion), entreprise innovante œuvrant dans le domaine des transports à énergie propre, a annoncé aujourd’hui son projet pilote de navette touristique entièrement électrique. La ville de Saint-Sauveur entend rendre les déplacements plus efficaces et conviviaux lors d’événements touristiques importants en utilisant le minibus 100% électrique, eLionM, comme navette touristique.

La ville de Saint-Sauveur et La Compagnie Électrique Lion annoncent la première navette touristique 100% électrique

Publié le 4 juin 2018

Le véhicule est d’une longueur de huit mètres, possède un plancher bas et est construit de façon à respecter les exigences du transport adapté et collectif. Le véhicule peut parcourir 240 kilomètres sur une seule charge, donc plus que suffisant pour opérer un service de navette entre les divers sites touristiques à Saint-Sauveur.

« Depuis plusieurs années, la Ville de Saint-Sauveur réfléchie à mettre en place un service de transport collectif adapté aux besoins de la population locale et touristique. Le lancement de ce nouvel autobus modulable entièrement électrique est l’élément qui nous manquait pour aller de l’avant.  Nous sommes emballés d’avoir ce projet à Saint-Sauveur et très honorés que l’entreprise Lion nous offre la chance de contribuer au développement de ce véhicule fort prometteur. » Jacques Gariépy, Maire de Saint-Sauveur

« Le lancement de ce nouveau véhicule représente une réussite majeure pour Lion, notre société et notre environnement, » a déclaré Marc Bédard, le président et fondateur de Lion. « Le  eLionM est extrêmement polyvalent comme en démontre l’application de navette touristique.  Nous sommes fiers d’être le partenaire de la Ville de Saint-Sauveur, un leader de l’industrie touristique du Québec situé à quelques kilomètres de notre usine de production, et nous sommes convaincus que cette initiative incitera plusieurs autres villes du Québec à mettre en service des navettes électriques zéro émission. »

À propos de La Compagnie Électrique Lion

La Compagnie Électrique Lion est une entreprise innovante œuvrant dans le domaine des transports à énergie propre. Depuis sa fondation en 2008, Lion a pour mission de développer des solutions durables et intégrées, tout en améliorant son empreinte environnementale.

Lion développe et construit ses propres châssis, habitacles et batteries. Ceci leur permet d’utiliser les meilleures composantes, les meilleures technologies et de contrôler le prix des produits pour ainsi offrir des véhicules ayant le meilleur rendement qualité-prix. 

Durant les 8 dernières années, Lion a conçu et développé des véhicules 100% électriques, et a plus particulièrement commercialisé pendant les 3 dernières années le eLionC, un autobus scolaire entièrement électrique de Type C. La compagnie a déjà déployé plus de 150 eLionC, cumulant plus de deux millions de kilomètres à l’odomètre. Lion possède la plus grosse flotte d’autobus 100% électrique de Type C en Amérique du Nord.

En plus de distribuer le eLionC  et le eLionM, Lion introduira cet été le eLionA, un minibus 100% électrique conçu pour rencontrer les requis du transport scolaire. Lion lancera aussi une nouvelle gamme complète de camions 100% électriques en 2019, déployant ainsi entièrement la technologie développée dans les 8 dernières années. Ce sont des camions urbains de poids moyens et lourds (classe 5 à 8). On peut penser notamment à des camions de travail électriques tels que des camions de vidanges, des camions nacelles, des camions de livraison, des camions ateliers ou encore des ambulances.

ENSEMBLE, PROPULSONS LE PROGRÈS.

Aimez-vous cet article?

Retour à la page précédente