+ Menu secondaire

Accueil Flèche Loisirs et culture fleche Patrimoine

Imprimer cette page

Patrimoine

UN CIRCUIT PATRIMONIAL S'INSTALLE À SAINT-SAUVEUR

http://www.ville.saint-sauveur.qc.ca/DATA/DOCUMENTS/Circuitpatrimonial.jpgPartez à l'aventure et parcourez le nouveau circuit patrimonial de la Ville de Saint-Sauveur. À l'aide de panneaux d'information thématiques et de photos bien de chez nous, vous découvrirez l'histoire de Saint-Sauveur d'hier à aujourd'hui. Ce parcours historique se veut accessible et dynamique. Vous pourrez donc le parcourir à pied, à vélo, ou comme bon vous semble.

http://www.ville.saint-sauveur.qc.ca/DATA/DOCUMENTS/IconePDFLoisirs.jpg Carte du circuit

Voici de brefs extraits qui piqueront votre curiosité:

D'hier à aujourd'hui, la nature apprivoisée

"En 1929, Saint-Sauveur comptait 37 maisons et quelques commerces, dont la boulangerie Pagé, la forge des Ratelle ou celle de Jules Beauchamp, voisine du salon de barbier d'Albert Forget. Sur la rue Principale, on trouvait aussi la maison du docteur Joseph-Octavien Lapointe et celle du notaire Joseph Chevalier, qui servait également de bureau de poste."

D'hier à aujourd'hui, l'église au coeur du village

"Parmi la vingtaine de curés qui veillent aux destinées de la paroisse, plusieurs ont une influence sur la société civile. Certains imposent leurs vues dans le domaine municipal, comme l'abbé Louis-Aldéric Desjardins, qui crée la première Caisse populaire locale et «force» les élus à faire cesser pour un temps la vente d'alcool dans les trois hôtels du village."

D'hier à aujourd'hui, lire la vie

"En septembre 1914, les 90 enfants du village se présentent devant les Filles de la Sagesse, qui ont transformé l'hôtel Plouffe en école. Six ans plus tard, des institutrices laïques prennent la relève jusqu'à la construction du couvent Marie-Rose, où en 1927, 108 garçons et filles sont regroupés en trois classes par les soeurs des Saints Noms de Jésus et Marie."

D'hier à aujourd'hui, tous les hivers

"Quand arrive l'hiver, les Sauverois d'antan hibernent pendant de longs mois. Il faut se battre contre le froid et la neige... Dans les rues, dont on ne dégage que le devant des maisons, la neige s'accumule, écrasée par le passage des voitures à cheval, traîneaux aux lisses de métal ou larges «sleigh» capables de transporter plusieurs passagers. Au XIXe siècle, pour l'habitant, la neige est un obstacle, tout comme la montagne, saut pour le revenu qu'il tire de la vente du bois qu'il y coupe."

D'hier à aujourd'hui, une Ville de services

"D'abord préoccupées de tracer des routes dont l'entretien est laissé aux propriétaires des terrains ainsi reliés, les deux Municipalités répondent avec diligence aux citoyens dont les élus sont très proches et dont les besoins s'accroissent régulièrement. Trottoirs de béton en 1910, ouverture d'un dépotoir municipal en 1934, mise sur pied d'un service de police de deux constables en 1941 et création d'une commission d'urbanisme en 1964...."

D'hier à aujourd'hui, le rêve du chanoine Baugh

"Comme plusieurs étudiants de l'Université McGill, Horace Grenville Baugh vient faire du ski à Saint-Sauveur dans les années 1940 et s'émerveille de la beauté du paysage. Ordonné pasteur de l'Église anglicane quelques années plus tard, il s'installe avec son épouse à Morin-Heights. Mais il garde à l'esprit un vieux rêve, celui d'implanter une chapelle pour les skieurs."

 

BROCHURE CIRCUIT PATRIMONIAL

Ce parcours historique est une réalisation de la Ville de Saint-Sauveur en collaboration avec le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, de la Société d'histoire et de généalogie des Pays-d'en-Haut et de la MRC des Pays-d'en-Haut.

http://www.ville.saint-sauveur.qc.ca/DATA/DOCUMENTS/IconePDFLoisirs.jpg Version française
http://www.ville.saint-sauveur.qc.ca/DATA/DOCUMENTS/IconePDFLoisirs.jpgVersion anglaise