+ Menu secondaire

Accueil Flèche Services aux citoyens fleche Environnement fleche Cyanobactéries

Imprimer cette page

Cyanobactéries

Pour signaler une fleur d'eau de cyanobactéries

Veuillez communiquer avec la personne responsable de l’environnement à la Ville de Saint-Sauveur :
Caroline Dufour 450-227-4633, poste 2123

En dehors des heures d’ouverture de la Mairie, nous vous conseillons de remplir le formulaire –constat visuel de la présence d’une fleur d’eau de cyanobactéries à l’adresse suivante : http://www.mddep.gouv.qc.ca/eau/eco_aqua/cyanobacteries/formulaire/formulaire.asp

Ou téléphoner à :

  • La direction régionale des Laurentides du MDDEP au : 450-433-2220
  • Urgence-Environnement au : 1-866-694-5454

Pour bien identifier les fleurs d’eau de cyanobactéries, consultez le guide d’identification des fleurs d’eau de cyanobactéries du MDDEP.

http://www.ville.saint-sauveur.qc.ca/DATA/DOCUMENTS/iconePDF.jpg Avis du Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec

http://www.ville.saint-sauveur.qc.ca/DATA/DOCUMENTS/iconePDF.jpgLa vérité sur les fleurs d'eau d'algues bleu vert

 

Que sont les cyanobactéries ?

Les cyanobactéries sont aussi appelées algues bleu-vert. Elles sont de taille microscopique. Elles présentent à la fois des caractéristiques de bactéries et d’algues. Les cyanobactéries sont présentent naturellement dans tous les milieux aquatiques, et ce, depuis fort longtemps, même bien avant qu’il y ait de la vie sur terre!

Dans un milieu aquatique, les cyanobactéries deviennent problématiques si leur population s’accroît de façon démesurée. Les proliférations formées, alors généralement visibles, sont des fleurs d’eau (blooms). L’apparence des fleurs d’eau diffère selon les conditions environnementales et les espèces de cyanobactéries. Les fleurs d’eau peuvent ressembler notamment à une soupe au brocoli ou à une purée de pois, mais aussi à un déversement de peinture en surface (écume). Les fleurs d’eau sont rarement rougeâtres, mais souvent vertes ou turquoises. Au toucher, l’aspect peut être visqueux.


Les cyanobactéries peuvent-elles affecter la santé humaine?

Les cyanobactéries peuvent produire des toxines. En trop grandes quantités, ces toxines peuvent porter atteinte à la santé des usagers des milieux aquatiques. Les trois catégories de toxines sont : les endotoxines du type lipopolysaccharide (LPS), les hépatotoxines et les neurotoxines. Les LPS causent des effets irritants et allergènes et sont probablement responsables de symptômes gastro-intestinaux. Les hépatotoxines présentent une toxicité sur le foie. Les neurotoxines perturbent la transmission de l’influx nerveux. Les LPS seraient présents chez toutes les espèces de cyanobactéries. Toutefois, seulement certaines espèces sont susceptibles de produire des hépatotoxines (comme les microcystines) ou des neurotoxines (telle que l’anatoxinea). Au niveau de la santé publique, les microcystines sont les plus étudiées car elles sont, d’une part, fréquemment identifiées dans des fleurs d’eau et, d’autre part, persistantes dans le milieu.

La pratique d’activités récréatives comme la baignade dans des eaux affectées par des cyanobactéries peut causer des diarrhées, vomissements, problèmes gastro-intestinaux, symptômes grippaux et pneumonies atypiques.

Tiré de S. Blais. La problématique des cyanobactéries (algues bleu-vert) à la baie Missisquoi en 2001. Agrosol. 13 (2) : 103-110.